Morsang-Fleury Handball


L'indicateur des Flandres

L'indicateur des Flandres

02/10/2013 :HBH71 : départ tonitruant mais pas de quoi s'enflammer

Cela faisait bien longtemps que l'on n'avait pas vu l'équipe phare du Handball Hazebrouck 71 à cette position ! Après deux matches et autant de victoires, le HBH est leader en N2.

Mais comme le dit le coach Hervé Martin, « il faut garder les pieds sur terre ».
Samedi, les spectateurs du complexe Desbuquois ont pu voir que leurs chouchous avaient fier allure dans cette nouvelle équipe, avec Hervé Martin à la baguette. Ils ont pu apprécier la rigueur et l'envie de tout balayer sur leur passage. Samedi soir, c'est Morsang, jeune promu, qui en a fait les frais. Ce dernier est reparti avec dix sept buts dans les valises (38-21). Le score est sévère, mais justifié. Avec plus de 70% de réussite aux tirs, les Hazebrouckois n'ont laissé aucune chance aux visiteurs. Toutefoisle technicien du HBH reste lucide : « l'opposition n'était pas non plus d'une grande qualité... ». Mais les Hazebrouckois, pour cette première à domicile, auraient pu avoir la pression. Même pas, au contraire. « Je ne voulais pas qu'ils jouent avec le frein à main, au contraire, ils devaient se servir de notre public comme une arme supplémentaire », commente Hervé Martin, soucieux de « bien débuter à Desbuquois » et de « montrer un beau visage ». Ainsi que sa bonne défense, sa vitesse de jeu...

Une belle fessée
Le HBH a de suite imposé son rythme, jusqu'à obtenir un petit matelas de but d'avance non négligeable. « Les joueurs étaient mentalement prêts pour cette première à Desbuquois. Et comme l'adversaire était plus faible, Morsang a pris une fessée. » Autrefois, cette équipe aurait peut-être baissé le pied, à se voir trop belle sur le parquet. Cela n'a pas été le cas samedi soir. « On les a respectés. Si on peut mettre la tête sous l'eau de notre adversaire, on doit le faire !, martèle le coach flamand qui avoue tout de même ne pas être surpris de cette position de premier de la classe. « Je pensais sincèrement commencer par des victoires car je voulais renouer avec ça, avec un groupe revanchard de la saison passée... Maintenant, gagner avec autant de qualité dans notre jeu et avec dix-sept buts d'avance... », reconnaît-il.
Les joueurs, comme le staff, savent que la saison ne vient que de débuter. « J'ai trop d'expérience pour dire que c'est seulement deux victoires enchaînées !, lâche l'ancien pensionnaire de D2. Quant au classement, je ne m'enflamme pas du tout ! » Hervé Martin est impatient de passer au prochain match, de voir si ses joueurs sont toujours à la hauteur. Histoire de confirmer leur bonne disposition dans le jeu et dans l'état d'esprit. « On sait qu'on va affronter des formations un peu plus complètes que Morsang, souligne-t-il. Comme par exemple Gravelines, adversaire maritime que le HBH affrontera lors de la prochaine journée, exceptionnellement le dimanche 13 octobre. « On a quinze jours pour préparer ce derby, et on a la chance de recevoir une nouvelle fois. » Egalement invaincu, Gravelines pourrait bien, en cas de défaite, laisser filer son voisin flamand vers le sommet.

25/09/2013 : Pour son premier match à domicile, le HBH71 doit confirmer sa bonne forme

Le HBH s'est engagé de la meilleure des manières dans le championnat de Nationale 2 en allant battre Ronchin sur son terrain (29-32).

Les Hazebrouckois, très en réussite lors de la première journée, devront désormais confirmer leur bonne forme à domicile dès samedi en recevant Morsang.
Ils ont mené jusqu'à dix points d'avance, puis ont relâché leur défense dans les dernières minutes du match... sans céder. La saison passée, le HBH aurait peut-être perdu ce genre de rencontre, adepte de la copie brouillonne en fin de partie. Mais lors de cette première journée de championnat de N2, les hommes d'Hervé Martin sont restés concentrés jusqu'au bout, aux dépens de Ronchin. Ils ont déjoué ce match piège, façon derby, dans une ambiance peu propice à l'enthousiasme puisque les équipes ont joué à huis clos. « On a maîtrisé de bout en bout, commente l'entraîneur. J'avais demandé aux joueurs d'être prêts pour le jour J et ils l'ont été. Depuis le 16 août, le groupe est préparé mentalement et physiquement, la motivation est bien présente. » Face à Ronchin, Hazebrouck a affiché des stats plus que correctes, le taux de réussite aux tirs frise les 70 %. Symbole de cette réussite, Florian Bonin a tiré dix fois... pour marquer dix fois. « Nous avons eu peu d'échec au tir et nous étions dangereux de partout », souligne Hervé Martin. Seul couac, l'absence du gardien Anthony Carette, victime d'un hématome au coude. Le taulier hazebrouckois, dispensé pour une dizaine de jours, devrait néanmoins réintégrer l'effectif pour la prochaine rencontre face à Morsang.

L'invincibilité à domicile
Le HBH jouera son premier match à domicile de la saison samedi soir. La défaite n'est pas une option pour l'entraîneur. « Si on veut jouer le haut de tableau, il faut que l'on soit invincible à Desbuquois, insiste Hervé Martin. L'équipe de Morsang, je ne la connais pas et je ne m'en préoccupe pas, je préfère me concentrer sur mon effectif. On va essayer d'améliorer les choses que l'on sait faire, de fluidifier le jeu. Ma philosophie, c'est faire moins de choses mais les faire mieux. » Morsang-Fleury a moins bien réussi son entame de championnat puisque les prochains adversaires du HBH ont perdu leur premier match face à Torcy (27-31).
Promu en N2 après avoir fini troisième du championnat de N3 la saison dernière, Morsang-Fleury vise le maitien assez rapidement pour gravir les plus hautes places au classement. Les Hazebrouckois devront notamment se méfier de leur numéro 9, Guillaume Goudenege, auteur de huit buts face à Torcy samedi dernier.

Participer au site : news photo video
avatar Se connecter