Morsang-Fleury Handball


Bien Public

Bien Public

10/03/2013 : Un nul équitable pour semur

Après deux succès faciles à domicile, la réserve semuroise était invitée par son coach Christian Charles à réaliser la passe de trois hier soir dans la salle de Morsang-Fleury. Extrêmement tendue, la première période, achevée sur le score de 13 à 12 pour les Franciliens, ne laisse en rien présager de l’issue de la rencontre. Si les Bourguignons prennent rapidement les commandes en permettant à l’ensemble du six de départ d’alimenter la marque (3-6, 12 e), les Morsaintois ne tardent pas à recoller (8-8, 20 e) et s’échappent même sur un but de Timbert qui feinte la passe et mystifie toute la défense du HBC (12-9, 28 e). Le scénario n’évolue guère au retour des vestiaires, puisque les deux équipes continuent de se rendre coup pour coup (16-16, 36e e ; 19-19, 41 e). Qui lâchera le premier ? Visiblement pas Semur qui accélère à chaque récupération de balle et s’en remet aux jambes de feu de son capitaine Pignet pour s’offrir un mini break (22-25, 49 e). Un avantage de courte durée, car Morsang revient à nouveau à hauteur au moment même où Antoine Marion regagne définitivement son banc (25-25, 53 e). Mais puisque rien n’y personne ne semble en mesure de départager Morsang et Semur, c’est un résultat nul qui vient sanctionner les débats (28-28).

Morsang/Fleury 28 Semur 28

Morsang.- Morsang/Fleury - Semur : 28-28 (13-12). Arbitres : MM. Boucherikha et Drivet.

Semur : Jouffroy 5, A. Marion 3, Pignet 12 (dt 5 pen.), Simon 4, Chabert 1, T. Charles 2 ; puis Malègue, Paque 1, Boudier.

17/02/2013 : Beaune savoure sa revanche

Beaune abattait sans doute sa dernière carte dans la course à la 2 e place de la poule 5 de Nationale 3 hier soir à Fleury-Mérogis. Mais plutôt que de viser une hypothétique remontée en Nationale 2, Benjamin Arbez et ses coéquipiers avaient à cœur d’effacer le souvenir du match aller, où les Beaunois avaient dilapidé une avance de 7 buts avant de se faire chiper la victoire (28-29). Face à des Essonniens inarrêtables surfant sur une série de 10 victoires de rang, le challenge paraît toutefois insurmontable. « Morsang possède une sacrée profondeur de banc », lance avec envie Alain Cachot.

D’entrée Gibelin, Marion et Udrzal au pivot se trouvent les yeux fermés et font grimper la marque. Quand la sirène retentit pour annoncer la fin de la première période, le suspense est bien faible, Morsang-Fleury menant de quatre longueurs (17-13). Mais l’improbable se réalise au retour des vestiaires. En commandant une défense stricte, Alain Cachot déstabilise complètement Morsang-Fleury.

Au fil des minutes, l’écart se resserre et la fin de match devient bouillante. Hallié hérite du ballon du match pour les locaux, mais se loupe.

En face Benjamin Arbez répond présent avec 9 buts à son compteur personnel et offre un succès de prestige à Beaune (28-29).

Morsang – Beaune : 28-29

Fleury-Mérogis. – Morsang-Fleury- Beaune : 28-29 (17-13). Spectateurs : 130. Arbitres : Mlles Duée et Leclercq.

Morsang-Fleury. – Gibelin 8, D.-W. Kongo 3, N. Kongo 2, Marion 5, Udrzal 4, Hallié 1, Timbert 1, Goudenège 4.

Beaune. – Gardien : Brégère (60’, 13 arrêts). Joueurs de champ : Arbez 9, M. Cachot 3, Payen 4, Naudin 5, Roux 1, Quintallet 3, Bernard 2, Binetti-Walter 1, Gagnepain1, Delarche.

16/02/2013

Morsang/Fleury - Beaune (20h30, à Fleury-Mérogis)

A l’heure d’aller défier Morsang-Fleury dans sa salle, les Beaunois ne sont pas complètement rassurés malgré leur victoire la semaine dernière face à l’avant dernier de la poule, Sedan.

Le retour sur les parquets de Benjamin Arbez a permis aux Bourguignons de retrouver plus de constance dans le jeu offensif mais leur adversaire du soir, troisième avec quatre points d’avance sur le BHB, est une équipe de qualité avec la meilleure défense du championnat. « Tout va bien », annonce Alain Cachot, le coach beaunois, visiblement serein à l’approche du match. Actuellement cinquième, les Beaunois sont pour le moment dans le bon rythme pour réaliser leur objectif de se maintenir en N3 puisqu’ils comptent déjà dix points d’avance sur le premier relégable.

Pour ce déplacement en région parisienne, l’entraîneur fera confiance au même groupe que celui de la semaine dernière.

21/10/2012 : Quand Semur 2 accélère le mouvement

Une semaine après avoir remporté sa première victoire de la saison à Sedan, Semur 2 a doublé la mise, hier soir, dans sa salle. « C’est aussi une première chez nous et en lever de rideau, ce dont j’ai toujours peur », souligne Christian Charles.

D’ailleurs, les réservistes semurois s’en tirent plutôt bien en rentrant aux vestiaires à la pause avec une longueur d’avance (11-10). Parce que jusque-là, c’est l’entente francilienne de Morsang/Fleury qui avait mené les débats pendant 29 minutes, lancé par M. Marion et Gibelin, sur penalties et en contres (2-6, 11 e).

Mais les Bourguignons se décident à monter les ballons plus rapidement, trouvent les solutions et donnent moins de munitions à l’adversaire. Simon (6-8, 19 e) et Pignet (8-10, 23 e, puis 10-10, 29 e) permettent aux locaux de revenir et de passer devant.

Sur cette dynamique, les jeunes Semurois creusent l’écart, avec A. Marion et Pignet (19-14, 38 e), tandis que les Franciliens butent sur la défense locale. A. Marion en remet une couche (23-15, 44 e), bientôt suivi de Paque qui met quasiment un terme au débat (26-18, 52 e). « Nous avons enfoncé le clou, sans qu’ils puissent espérer », conclut le technicien auxois.

Semur 2 29 Morsang/Fleury 22

Semur. Semur 2-Morsang/Fleury : 29-22 (11-10). Arbitres : MM. Grimet et Pavelot.

Semur. Jouffroy 4, Paque 2,, Quintallet 1, A. Marion 6, Malègue 1, Charles 1, Pignet 7, Simon 4, Ferreira 3,

Morsang/Fleury. M. Marion 5, Haury 1, Nachin 2, Udrzal 4, N. Kongo 2, Timbert 1, D. W. Kongo 1, Gibelin 4, Oumer 2.

07/10/2012

A 13 minutes de la fin, les Beaunois tenaient le match, menant 26-20. Et puis brutalement les visiteurs ont accentué leur pression, et le BHB, multipliant les erreurs en défense, s’est peu à peu fait remonter pour s’incliner sur penalty, à l’ultime seconde. On sait que c’est le temps des vendanges en Bourgogne, mais vendanger ainsi une fin de match, il y a de quoi avoir des regrets.

Le BHB avait pourtant fait une belle entame avec un triplé Delarche, Naudin, Arbez qui le positionnait avec un score de 3-0 dès la 3 e minute. Refroidis par cette averse subite, les visiteurs ont alors durci leur défense et profité des lacunes du rideau beaunois. Revenu à 4-3, Morsang a vu le BHB repartir à 6-3 à la dixième, mais avec beaucoup de balles perdues, de tirs mal ajustés, et un apparent manque d’engagement des Beaunois. Malgré ces lacunes, le BHB était devant, 13-11 à la pause.

Dernier quart d’heure de cauchemar

A la reprise, emmené par un Arbez efficace au tir et un Cachot meneur de jeu, le BHB a accentué son avance pour parvenir à 26-20 à la 47 e. Et puis la machine s’est détraquée, les options défensives sur une équipe sans tireurs de loin, n’étaient pas les bonnes. Morsang/Fleury sentant la victoire possible a accentué sa pression, toujours aux six mètres, sans opposition, a égalisé 28-28 à la 59 e, et l’a emporté suite à un penalty, bêtement cédé par Beaune, à la 60 e !

On est en début de saison, rien n’est perdu, mais le BHB a tout intérêt à se ressaisir.

beaune 28 Morsang/Fleury 29

Beaune (Forum des Sports). Beaune-Morsang-Fleury : 28-29 (13-11). Arbitres MM. Leclerc et Toulouse-Cuche.

Beaune.- Gardien : Klainguer 60’17 arrêts. Buteurs : Arbez 10, Cachot 6 dont pen., Naudin 5, Delarche 4, Binetti-Walter 2, Potin 1.

Morsang-Fleury.- Gardiens : Brousseaud 50’(11 arrêts dont 1 pen.), Bossis 10’. Buteurs : Timbert 5, T. Nachin 5, Marion 5 dont 3 pen. Haury 3, Gibelin 3, R. Nachin 3, Udrzal 3, Kongo 1, Oumer 1.

26/06/2012

Martin Cachot. Photo archives Yves Dard

Le meneur de jeu de l’équipe et meilleur buteur de la poule, Martin Cachot, a confirmé aux dirigeants beaunois qu’il restait au BHB. Sollicité par Semur (avec un contrat pro à la clé), Genève, Chalon et Marsannay, il a refusé toutes ces offres. « Joueur et dirigeant à Beaune, j’entends m’y impliquer encore plus et tout faire pour que nous remontions en N2 dès la saison prochaine », nous a-t-il confié. « En outre, je fais jouer mes relations pour faire venir à mes côtés de bons joueurs comme Benjamin Arbez (transfuge de D2 à Dijon) qui a signé pour une saison, alors que d’autres sont en pourparlers avec le club ».

Beaune avec Semur 2 et Chalon 1

Martin Cachot et ses amis connaissent désormais la composition de leur poule pour la saison prochaine.

Ils évolueront donc dans la poule 5 de Nationale 3 masculine, en compagnie du HBC Semur 2 et de Chalon 1. Deux derbies sympathiques en perspectives. En revanche, pour le reste de la poule, c’est le grand inconnu ou presque. Les trois clubs bourguignons n’iront pas dans l’Est ou dans le Lyonnais, comme le pensaient les Beaunois. Ils seront confrontés à une majorité de clubs de la région parisienne à savoir : Massy, Aubervilliers, Serris, Kremlin-Bicêtre, Bois-Colombes et Morsang-Fleury. Les autres équipes sont réparties dans la région Champagne-Ardennes, avec Troyes, Reims, Romilly et un très long déplacement à Sedan. Ajoutons à ces formations les Lorrains de Thionville, eux aussi égarés dans cette poule, et on aura les quatorze équipes qui la composent.

Le premier match est prévu le week-end des 15 et 16 septembre et débutera, pour le Beaune HB, par un derby à domicile avec la venue de Semur 2.

 

Participer au site : news photo video
avatar Se connecter